• Article mis à jour (19 septembre 2015)

     

    Objectifs :

    - Permettre aux élèves d’acquérir de l’autonomie.

    - Tenir compte des niveaux des élèves (des très bons élèves aux très faibles)

    - Apprendre à s'auto-corriger.

    - Permettre aux familles d'avoir un regard sur le travail scolaire.

     

    Organisation :

    Le plan de travail a pour but de laisser les enfants travailler à leur rythme, de développer leur autonomie et leur investissement.  Ils travaillent des exercices d’application ou de réinvestissement de notions abordées précédemment en classe. 

     

    Tous les 15 jours, je donne une série d'exercices  obligatoires que tous doivent réaliser a minima.

    Pour les élèves performants, il y a des exercices supplémentaires. Comme cela, en classe, il n'y a pas d'enfants qui "s'ennuient" ou qui ne font rien.

    Pour les élèves en difficultés, je fais un plan de travail adapté : il n'y a pas d'exercices supplémentaires et pour certains exercices, je leur donne une photocopie ou alors ils n'en font que la moitié. Cette année (2015/2016) cela concerne 5 élèves sur 29. Surtout, pour ces élèves, le fonctionnement en PDT permet de les prendre à part. En effet, chaque élève est autonome dans son plan de travail (cela prend quand même quelques semaines...) ce qui dégage du temps pour gérer les difficultés.

     

    Chaque jour, les élèves doivent me rendre quelque chose puisque dans l'emploi du temps une heure minimum par jour est prévue. (2 fois 30 à 45 minutes). Je prévois en moyenne 1 exercice pour 30 minutes.

     

    Quand un élève a fini un exercice, il prend la fiche de correction correspondante et se corrige. Je leur apprends à ne pas seulement écrire les bonnes réponses (sinon aucun intérêt) mais à réfléchir pourquoi ils se sont trompés. Et j'adore quand ils me disent : "Y a une erreur dans la correction ! " car cela prouve qu'ils réfléchissent... et en plus cela s'avère parfois vrai ! On en deviendrait vicieux à planquer des erreurs volontairement dans les corrections.

     

    Les élèves peuvent emmener le plan de travail à la maison pour montrer à leur famille et éventuellement l'avancer (cela n'a rien d'obligatoire).

     

    Voici la fiche explicative pour les élèves :

    Nouvelle formule de PDT année 2014/2015

     

     

    Voici le plan de travail n°1 :

       

    Et en version modifiable (power point) :  ICI 

     

     Voici les PDT de l'année en cours : Télécharger « N°2.pdf » - Télécharger « N°3.pdf » - 

                                                                         Télécharger « N°4.pdf » - Télécharger « N°5.pdf » - 

                                                                         Télécharger « N°6.pdf » 

     

                                                                         Télécharger « N°7.pdf » (rentrée Janvier 2016)    

                                                                         Télécharger « N°7 allégé.pdf »  (pour les élèves plus lents ou ceux qui s'appliquent super bien et je les encourage à continuer à bien écrire en leur proposant un PDT allégé pour ne pas écrire mal à la longue).

                                                                         Télécharger « N°7 adapté.pdf » (pour les dys ou élèves en difficultés)

                                                                         Télécharger « Photocopies N°7 adapté.pdf » (pour les dys ou élèves en difficulté)

     

     

     

    Pour suivre chaque élève et connaître l'état d'avancement de son travail, il faut une fiche récapitulative pour le maître ! C'est un tableau qui récapitule tous les exercices donnés. Pour chaque exercice, je mets l'appréciation (TB, B, AB ou vu) et éventuellement une remarque concernant la présentation et l'autocorrection. 

    Cela permet également d'avoir un regard rapide sur l'ensemble de sa classe : quelles notions sont majoritairement bien ou mal passées et en fonction faire des groupes de besoin.

    Voici la fiche :

    PDT nouvelle formule année 2014/2015

    Et la version modifiable au format Excel : ICI

     

    Avantages et inconvénients :

    - Améliore la gestion du matériel : en effet, il faut gérer seuls la présentation (au tableau, on n'écrit plus le titre, le n° de l'exercice...) et mine de rien, ce n'est pas si évident que cela. On travaille sur classeur donc il ne faut pas se tromper : math derrière l'intercalaire math et idem pour le français et là aussi mine de rien, c'est pas toujours simple et puis, il faut se corriger seuls. A cet avantage correspond un inconvénient : la mise en place en début d'année est loin d'être facile et la maîtresse est parfois en sueur !!!

    - Une liberté appréciée des bons élèves. Mais cette liberté devient un inconvénient pour les élèves en difficulté : ils oublient qu'ils ont commencé un exercice et qu'il faut le finir... Ils ne savent pas quel exercice faire... Ils mélangent toutes les feuilles... bref la maîtresse doit veiller sur ces enfants là...

    - Quand la mise en place est faite (au bout d'un mois je dirai), on a du temps, réellement, pour apporter du soutien aux plus démunis.


    20 commentaires
  • Je participe au Rallye-Liens proposé par La Compipeda sur les plans de travail. 

     

    Rallye-Liens de La Compipeda

     

    Voici donc les liens vers les différents articles de mes plans de travail :

    • Plans de travail CM1/CM2 n°1 et n°2 (année 2013-2014)

    • Plans de travail CM1/CM2 n°3 et n°4 (année 2013-2014)

    • Plan de travail CM1/CM2 n°5 (année 2013-2014)

     

    Je tends petit à petit vers des évaluations par contrat de confiance (grâce à 0fote). Les élèves travaillent seuls certaines notions (apprentissage des mots invariables par exemple) et lorsqu'ils sont prêts, ils me demandent de passer l'évaluation associée à la notion. Ils ne sont donc pas obligés d'attendre la date de fin du plan de travail. J'ai fait cela pour le plan n°4, les élèves ont adoré et se sont sentis plus responsables de leur travail.

    J'envisage encore des évolutions pour l'an prochain... Je réfléchis mais j'ai tellement de choses que je veux revoir que je n'arrive jamais à tout faire. Quelle sera ma priorité cet été ????

     

     

    Rallye-Liens de La Compipeda

     

     


    votre commentaire
  • Pour cette dernière période, je voulais encore changer de formule pour le plan de travail. Les élèves, s'essoufflant d'écrire en fin d'année, j'ai eu envie de les faire travailler sur fiches photocopiées. En cherchant sur vos blogs, j'ai trouvé le superbe boulot de Cenicienta sur les plans de travail et j'ai eu envie de m'en servir comme révisions pour la fin de l'année. J'ai donc opté pour la conjugaison Niveau 3 (CM1 et CM2), la numération Niveau 1 (CM1) et la numération Niveau 3 (CM2).

    Comme je trouve très efficace l'autocorrection, j'ai proposé à Cenicienta d'en faire les corrections. C'est chose faite (en cliquant sur les liens, vous tomberez sur les corrections publiées par Cenicienta).

     

    Correction Conjugaison Niveau 3       Correction numération niveau 1       Correction numération niveau 3

    Plan de travail n°5

     

     


    votre commentaire
  • Même principe que pour les plans de travail n°1 et n°2 mais une présentation différente. J'ai repris un modèle proposé par Charivari au niveau de la présentation, le contenu étant complètement différent.

    Plan de travail n°3

    Plan de travail n°3

     

      Et voici les évaluations de fin de plan du travail n°3 sur les mots invariables et l'autodictée.  

     Plans de travail n°3 et n°4       Plans de travail n°3 et n°4

     

     

     

    Plan de travail n°4

    Petit changement, les élèves auront 3 évaluations. Ils ont jusqu'au 15 avril pour s'entraîner. Ils peuvent me demander l'évaluation quand ils veulent, c'est à eux de savoir quand ils sont prêts à être évaluer.

     

    Plans de travail n°3 et n°4

       

    Et voici les évaluations de fin de plan de travail n°4 sur les mots invariables, l'autodictée et les homophones grammaticaux. 

     

    Plans de travail n°3 et n°4   Plans de travail n°3 et n°4   

    Plans de travail n°3 et n°4  Plans de travail n°3 et n°4 


    12 commentaires
  • Le plan de travail permet de développer l'autonomie de l'élève. Les élèves ont un mois, un mois et demi  pour le réaliser. Ils doivent s'organiser comme ils le souhaitent, à l'école, à la maison... Sachant qu'en classe il y a toujours du temps prévu pour. En effet, si seuls les élèves les plus rapides peuvent le faire en classe, cela veut dire que les plus lents n'auraient à le faire qu'à la maison et ce n'est pas souhaitable. On peut toujours adapter en fonction des élèves.

     

    Le plan de travail permet de réinvestir différemment des notions apprises. En effet, utilisant le manuel CLEO en français et J'APPRENDS LES MATHS, méthodes parfois enfermantes, il est bon de travailler avec d'autres supports.

     

    Je le note sur 20 (compétence 7). Ce qui est noté n'est pas la réalisation juste ou fausse des exercices, mais l'application, le fait d'avoir rendu le travail à temps, s'être débrouillé seul le plus possible...

     

    Plan de travail n°1

     

     

    Plan de travail n°1 fiche récapitulative

    Exercices du plan de travail n°1

    Corrections des exercices du plan de travail n°1

    Aide au plan de travail n°1

     

     

      

    Plans de travail n°1 et n°2

     

     

     

    Plan de travail n°2 fiche récapitulative

    Exercices du plan de travail n°2

    Corrections des exercices du plan de travail n°2

    Aide au plan de travail n°2

      

     

     

     

      

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique