• • Plus de devoirs écrits ni de leçons

    Pour répondre aux exigences actuelles... 

     

    Voici le fruit de mes réflexions sur "Comment ne pas donner de devoirs écrits, ni de leçons tout en permettant un suivi par les familles ?"

     

    - Devoirs écrits :

    Il y a déjà plusieurs années que je n'en donne pas ou très peu. Les élèves ont un plan de travail qui récapitule les exercices écrits à réaliser sur 15 jours (voir ici). Chaque jour, dans l'emploi du temps, au moins 1h est consacrée à ce plan de travail (2 fois ½ h) afin d'avoir le temps de réaliser les exercices. Je prévois environ 1 exercice par ½ heure.

    Les enfants peuvent cependant emmener le plan de travail à la maison afin que les parents puissent suivre le travail scolaire. Je n' interdis pas d'en faire à la maison si les enfants souhaitent prendre de l'avance ou si les parents en ont l'envie. Mais je n'oblige pas puisque je prévois suffisamment de temps en classe pour le réaliser. Sachant que pour les élèves les plus lents ou en difficulté, il y a un plan de travail adapté (moins long, plus de photocopies..)

     

    - Leçons

    A l'inverse du travail écrit, je ne prévois pas de moment d'apprentissage des leçons dans l'emploi du temps. Ce temps sera prévu dans mes préparations de séances. Si bien que chaque fois qu'on fait une leçon, on la lit ensemble et on l'apprend ensemble. Quand c'est du par coeur, on récite ensemble, puis chacun s'entraîne dans sa tête, on se pose des questions, puis 2 par 2. Quand ce n'est pas du par coeur, on explique plusieurs méthodes pour retenir. Par contre, comme nous sommes en année de transition, je ferai encore noter la leçon dans le cahier de textes cette année. L'an prochain, cette étape n'existera plus mais pour que les parents puissent avoir connaissance des leçons, les enfants emporteront le porte-vues dans lequel il y a toutes les leçons de l'année en math, français et anglais (voir ici).

     

    Cas des poésies : J'ai un fonctionnement par groupe : Tous les mercredis, 1 groupe devra copier et réciter, 1 groupe devra illustrer et un groupe devra apprendre. Donc dans mon emploi du temps, il y a un temps poésie. Voir ici.

    Cas des tables : Tous les jours, dans l'emploi du temps, je prévois un moment de 15 minutes de calcul mental ou jeux. Il y aura donc des jeux sur les tables et aussi des temps d'apprentissage personnel.

    Cas des autodictées et des mots invariables : J'ai inclus ce type de travail dans le plan de travail du coup un temps spécifique en classe est prévu pour cela.

     

     

    - Autres idées pour permettre aux familles de suivre le travail scolaire :

    Retour réflexif sur la journée : J'envisage de faire un cahier des incollables à la manière de Charivari, voir ici. Chaque fin de journée, nous noterons une question dans un cahier, question venant du travail effectué la journée. Ce cahier des incollables ira dans les familles chaque jour.

     

    Blog de classe : J'ai créé cette année un blog de classe à destination des familles et des enfants. (voir ici).

     

    Mon avis sur "plus de devoirs, ni de leçons" ?

    Mieux vaut que je me taise !!!!!!!!!!!!! bad


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Marie Virgule
    Lundi 21 Septembre 2015 à 07:06

    Bravo, j'adhère et je suis. 

    Mon plus gros problème vient de l'écart qui se crée ensuite quand les enfants changent de classe... et je résiste encore à l'idée saugrenue de préparer mes élèves à la difficulté de l'année suivante... à tort ou à raison.

    2
    Lundi 21 Septembre 2015 à 21:07

    Copiteuse !:p

    Ici aussi, zéro devoirs !

    Je donnais les leçons, mots et tables mais comme toi on apprenait les mots en classe (et je les autorise à les copier - tout comme leurs leçons - pour gagner des champions de copie...ça marchait super bien !); les maths en calcul mental (avec aussi le système des ceintures).

    3
    espinath
    Lundi 21 Septembre 2015 à 21:23

    C'est effectivement important de réfléchir à cela sachant que nous accueillons parfois des enfants qui ne sont jamais suivis/aidés à la maison. Mais je reste tout de même persuadée que ce petit moment partagé avec papa/maman est à préserver. C'est à nous à être raisonnables, à ne pas donner plus d'un quart d'heure/20 mn de travail. Mettre le parent face aux difficultés/aux réussites de son enfant permet parfois de lui donner un meilleur aperçu de ce qui se passe en classe (c'est plus clair qu'un relevé de compétences) ; il faut bien avouer que c'est aussi quelquefois une aide supplémentaire pour nous. Pouvoir aussi travailler sans bruit/sans copain/sans pression scolaire peut également apporter un plus.

    Pour avoir eu une collègue qui ne donnait pas de devoirs, je me suis rendue compte que le fossé se creusait encore plus entre les familles car bcp de parents faisaient quand même travailler les enfants (cahiers de vacances, internet...) tandis que d'autres...

    Je ne suis pas sûre qu'il y ait une situation meilleure qu'une autre, je crois qu'il faut surtout suivre son instinct et être cohérent avec ses choix. Quand je lis tout ce que tu fais à côté pour que les parents puissent être impliqués, je suis sûre que tout doit rouler pour ta classe !

    Merci pour ce partage intéressant !

     

    4
    Lundi 21 Septembre 2015 à 22:09

    Malgré cet article, je ne suis pas pour la suppression des devoirs (surtout des leçons). Nous avons des consignes qui viennent d'en haut et j'y réfléchis au mieux... Pour moi, une reprise des leçons à un autre moment, avec d'autres personnes, je suis sûre que c'est bénéfique. Et puis, à force de devoir tout faire à l'école, j'ai bien peur que le futur citoyen perde le goût de l'effort, déjà que ! Il faudra bientôt préparer la soupe du soir aussi ... LoL... Et bien d'accord avec toi espinath, c'est en faisant avec son enfant qu'on se rend compte de ses difficultés...

    5
    Dimanche 27 Septembre 2015 à 21:40

    Quel casse tête en effet ! Sans parler des élèves qui restent à l'étude du soir... Moi, en cm2,  je donne surtout des leçons mais aussi du travail écrit, cela représente en tout maximum 15/20 minutes par jour pour un élève "moyen". J'y ai également consacré un article...

    6
    Dimanche 27 Septembre 2015 à 22:14

    Je viens de lire ton article enclasse sur ton blog et il est vrai que la prise de tête actuelle dans mon département (et probablement dans d'autres) concerne les écoles mais aussi les classes de 6ème, qui ne doivent plus donner de devoirs... Et là, je voudrais bien savoir si les profs y pensent vraiment ??

    7
    Anonyme
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 15:39

    Maman de 3 enfants (et instit) j'avoue ne pas être fan des devoirs à rallonge. Leur faire réciter leur poésie ou leur tables, rien de plus normal, la lecture en CP pareil et en CP et CE1, les petits exercices genre devinettes que mon fils avait presque du plaisir à faire,  je dis pas de problème on ne s'étripe pas (en général) et même les enfants qui ne sont pas beaucoup aidés peuvent s'en sortir seuls sans que de trop gros écarts se creusent. Alors pourquoi ne pas faire pareil en cycle 3 : lecture, mes enfants n'en ont plus beaucoup à partir du CE2 à part les lectures de leçons  avec par exemple 2 ou 3 petites questions à faire à l'oral ? Je trouve dommage de ne faire à la maison que les révisions de leçons et des préparations de dictées, j'avoue que moi-même je ne suis pas très enthousiaste tous les soirs à l'idée d'avoir les devoirs à faire et je ne pense pas être la seule !! Il faut penser aux enfants, surtout ceux en difficulté qui galèrent la journée et doivent "affronter" "le soirs leur parents pour les devoirs (dans le cas où ceux-ci sont impliqués et inquiets), mais aussi aux parents qui en rentrant du boulot (fatiguées n'est-ce pas !) doivent s'occuper de la maison, du repas, des enfants... 15 minutes pour les devoirs de chaque enfant (s'il y en a plusieurs ça fait plus long) c'est largement assez y compris les week-ends ! Je me suis un peu défoulée là mais sachez que quand il n'y pas ou pas beaucoup de devoirs le soir : quel soulagement !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :