• Passage à vide !

    Toutes mes excuses, je ne publie plus beaucoup, en voici la raison. Mais, je vous promets, je vais m'y remettre ! 

     

    Bon, voilà, régulièrement au cours de ma carrière (longue de 19 ans...), je n'y ai plus le goût, j'ai envie de changer de boulot... Mais je ne vois pas ce que je pourrais faire d'autre... J'ai regardé tous les concours internes ou externes auxquels nous pouvons prétendre mais bof ! Tout se passe bien avec mes élèves, mes super collègues mais je n'y arrive plus : dès que je veux me mettre au boulot chez moi, j'ai envie de vomir et du coup je ne fais que le minimum... Il faut dire que je n'aime pas faire les choses à moitié donc en principe, je bosse, je bosse, je bosse, je bosse ! 

     

    A quoi cela est-il dû ? 

    • Peut-être au fait qu'on nous en demande toujours plus avec si peu de moyens :

    - 1er exemple, l'informatique : j'adoooore ça mais avec 2 brêles d'ordinateurs en fond de classe, que faire de potable ? Ordinateurs que bien sûr tu branches toi-même, que tu confitures toi-même etc... etc... L'an dernier je n'avais pas un seul ordi en classe (même pas une brêle) et je m' étais acheté un mini ordi (à mes frais bien sûr) pour que je puisse facilement le transporter, me connecter, le prêter aux élèves (si si !) et utiliser le vidéoprojecteur mais ce dernier il faut se le partager... Je trouve ces conditions là inacceptables quand on voit ce qu'on nous demande de faire en TUIC et j'en aurais envie car cela me plaît vraiment...

    - 2ème exemple récent : ma collègue de CP a des bureaux trop hauts, elle a demandé aux services techniques (via le directeur) d'intervenir et ce, dès le mois de Juin. Comme rien n'a été fait, elle l'a signalé en conseil d'école et puis pendant les vacances de la Toussaint, elle est allée à l'école avec son mari pour le faire elle-même (25 bureaux ! cool)

    De toute façon, les instit's finissent toujours par se dépatouiller... C'est ça notre boulot, se dépatouiller, le système D et ça vraiment, c'est insupportable et usant !

     

    • Aussi, la surcharge de boulot à la maison : On y pense tout le temps, tout le temps, tout le temps et c'est usant ! Du coup, s'occuper de ses enfants, du ménage, des loisirs...etc...  Tout devient casse tête pour un emploi du temps calculé au plus juste et le repos pur et dur, il est très rare ! On devrait avoir une demi-journée (au moins) libérée pour préparer plus sereinement.

     

    • Les nouveaux rythmes : je m'aperçois que le mercredi était vital pour moi et je pèse mes mots ! 

     

    • Enfin, j'ai eu la possibilité de travailler à 80% pendant 2 ans et c'était le vrai bonheur. J'avais le temps de tout faire comme il faut en étant détendue et sans cette envie de vouloir changer de boulot !! Cette année, alors que mon fils n'a que 2 ans, on me l'a refusé à cause des nouveaux rythmes et surtout des horaires choisis par la commune où je bosse. Du coup, l'IA accorde les 75% mais pas les 80%. Pour des raisons personnelles, je ne pouvais pas passer à 75% et j'en paie les pots cassés !! Bon, si mon mari se met à gagner beaucoup d'argent, je passe à 50% et là je pense que je ne voudrais plus jamais changer de métier car, au fond, je sais que j'aime ce boulot ! Ah et puis, du temps que j'y suis, si on nous mettait de 15 à 20 élèves par classe, je suis sûre aussi qu'on travaillerait différemment et plus efficacement !!!

     

    Et vous, cela vous arrive-t-il de vouloir changer de boulot ?? Et quelles en sont les raisons ?


  • Commentaires

    1
    Melann
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 22:41
    Ce que tu dis est si vrai, tu m'otes les mots de la bouche :( Surtout le passage des nausées au moment de préparer :( J'ai même acheté en occas des annales du concours secrétaire administrative il y a 2 mois.
    Moi ce qui me sauve, c'est mon statut de BD. J'ai parfois des pauses de quelques jours entre 2 remplacements, je ne reste jamais plus de 8 mois ce qui fait qu'en général, soit j'echappe à la rentrée, soit à la fête de fin d'année (je déteste), et j'ai une compensation financière qui me fait tenir (n'ayons pas honte de le dire...).
    Après une année éprouvante en Clis l'année dernière, je suis en PS/MS cette année et il n'y a pas photo ! Moins de préparation, moins de pression, des horaires sympas et ne parlons pas des corrections.
    Donc j'ai rangé les annales. Mais ce n'est que partie remise je pense, à la rentrée prochaine...
    Tout ça pour te dire courage, et peut être de penser à changer d'école, de niveau... Cela peut peut être redonner un souffle, une motivation qu'il te manque.
    2
    Lundi 10 Novembre 2014 à 19:28

    Je te comprends ;-) Le problème de notre métier c'est que l'on n'a pas de limite : on peut toujours travailler plus, créer des choses...Courage ^^

    3
    Lundi 10 Novembre 2014 à 20:22

    Merci à vous !!!

    Changer d'école, c'est fait, l'an dernier... Ce fut profitable effectivement. De niveau, je n'ai pas envie pour l'instant car je fais toujours de nouvelles choses pour éviter la lassitude. Et puis mes ami(e)s de blog me donne tellement d'idées ! Ouf !

    4
    Lundi 10 Novembre 2014 à 21:40

    T'inquiète Mlle Cartable !! Tu n'as pas à t'excuser va ! Ca fait plaisir t'avoir de tes nouvelles mais faut pas se prendre la tête, il y a déjà assez de boulot pour la classe, sans en rajouter pour le blog ! Quand t'es dans une période comme ça tu n'as qu'à reprendre des vieux trucs qui marchaient pas si mal l'année dernière, t'es pas obligée de te renouveler tous les ans hein ! Allez bon courage !!

    5
    Lundi 10 Novembre 2014 à 22:14

    C'est noté Spalanzani et tu as raison ! yes Le simple fait d'écrire mon sentiment actuel sur le blog m'a fait du bien ! La thérapie par l'écrit...  Et puis ce blog est tout de même un élément qui m'aide côté motivation. 

    6
    Vio
    Mardi 11 Novembre 2014 à 14:14

    Tu sais ce nest peut-être qu'une mauvaise passe, une phase pas très drôle....


    Tu ne t'épanouirai plus du tout, là ce serait plus problématique...mais à te lire, on sent bien que tu l'aimes ce métier, que si tu avais plus de moyens et de dispos, tu mettrais tout en oeuvre pour en faire plus, donc le problème n'est pas cette remise en cause...


    Cependant, si tu hésites entre tel ou tel métier, oui c'est que peut-être tu en as fait le tour mais au vu de ton questionnement, tu ne sais pas vers quoi te tourner, c'est bien que tu veux le conserver!


     


    Enfin, tu sais dans tout métier, il y a du positif et du négatif, des hauts et des bas que l'on traverse aussi!!


     


    Allez courage et plein de gros bisous!!! Ca ira mieux mais ça fait toujours du bien de pousser une gueulante!!!!!

    7
    Mardi 11 Novembre 2014 à 18:14

    Merci beaucoup  Vio ! Je pense que tu as tout bien saisi de mon malaise actuel !! Au plaisir...

     

    8
    Mercredi 12 Novembre 2014 à 14:53

    Coucou !

    Je me doutais que tu passais par une mauvaise période ... Tu ne postais plus rien smile

    Je traverse régulièrement ce genre de phases, je regarde tous les concours possibles, j'imagine toutes les solutions (nounou ?) et puis je me dis bof ! Je perdrai trop, sur le principe on sait ce qu'on quitte pas ce que l'on prend.

    J'appréhende beaucoup la reprise à temps plein en janvier (je suis à 75%), j'ai la chance de n'être qu'à 4 jours (privé sous contrat non soumis aux nouveaux rythmes).

    Voici mes petits conseil qui valent ce qui valent :

    1) avoir un vrai moment à toi, que rien ni personne ne peut supprimer, perso je vais faire un cours de zumba le mardi soir quoiqu'il arrive, je paye même ma nièce pour y aller 

    2) avoir un moment en famille, qui passe toujours avant l'école. Ici c'est aller voir le "grand" jouer au foot, je m'interdis de dire au papa : "vas-y sans moi" en ayant comme arrière pensée, "je vais en profiter pour travailler

    2) pendant les vacances, préparer une planification qu'il ne reste plus qu'à ajuster par semaine

    3) reprendre ce qui a bien marché les années précédentes, et pas toujours vouloir tout refaire. Je sais à quel point on peut avoir du mal, mais cette année je reprends des séances d'il y a 3 ans et finalement je trouve ça confortable : pas l'impression de refaire toujours pareil  (j'ai oublié) mais du travail "clef en main".

    Bon courage, l'envie va revenir, j'en suis certaine !!!!

    9
    Mercredi 12 Novembre 2014 à 15:05

    Merci Sanchichi ! Merci pour tes bons conseils... et j'irai même plus loin en ce qui concerne les vacances : j'ai décidé cette année de ne rien faire pendant les petites vacances ! Je m'organise de manière à préparer ma semaine de rentrée juste avant. J'ai réussi à la Toussaint et j'espère poursuivre. Il n'y a que les grandes vacances où on est quand même bien obligé !

    Quant à reprendre ce que j'ai déjà fait, heureusement, je ne refais jamais tout... L'expérience est là ! Ouf !

    Sinon, je te souhaite bien du courage pour la reprise à temps plein mais avec le mercredi ça devrait aller... Moi, c'est ce qui me manque le plus... cette soupape du mercredi !

    Encore merci !

    10
    Samedi 6 Décembre 2014 à 16:05

    Courage, Melle Cartable ! Ces nouveaux rythmes nous épuisent, surtout quand on a des enfants en bas âge... qui n'ont pas les mêmes rythmes ! Moi aussi, j'ai perdu le mercredi (mes enfants étaient chez mamie ; cette année, en plus, l'après-midi concentre toutes les activités musique et sport : je fais taxi-devoirs).

    C'est terrible, d'aimer son travail et d'envisager de le quitter par épuisement ! Je rêve du jour où j'arriverai à ne travailler qu'à l'école ! Je pense qu'il faut se donner des priorités. De mon côté, mon cahier journal s'est allégé, je me concentre sur les apprentissages !

    Courage à toi, je comprends bien ce que tu ressents. J'espère que l'on reviendra en arrière sur cette réforme !

    11
    Samedi 6 Décembre 2014 à 17:16

    Merci Estelle !!! ça fait plaisir de se sentir soutenue et de savoir qu'on est plusieurs à regretter le fonctionnement précédent !

    A bientôt

    smile

    12
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 21:02

    Coucou Melle Cartable!

    Pour ma part, je l'ai aussi souvent ce moment de questionnement... J'ai seulement 8 ans de carrière, et j'ai déjà orienté trois fois mon métier: maternelle, remplaçante puis spécialisée ^^ Et déjà je me projette dans le futur pour savoir quoi faire après.  Parce que comme toi, je suis fatiguée de tout ce qu'on me demande sans rien me donner, d'entendre les critiques des gens à tout va, d'exposer des problèmes en équipe et d'entendre qu"il n'y pas de solution".

    L'année dernière j'ai tout donné pour préparer la certif du capash, et cette année, pfiou, j'ai moins de motivation. Je m'en veux de ne pas travailler pendant les vacances par exemple. Mais en fait, en revenant, je me rends compte que je n'en fais pas moins, même si j'ai préparé avant. Du coup, depuis peu, je relativise. Je me repose pendant toutes les vacances (enfin presque,  peut être  que je bosse un peu quand même).

    En tous cas, ce que je peux te dire, c'est que tu bosses beaucoup, vu la qualité du partage que tu proposes ^^ Le blog aussi, ça prend du temps mine de rien, mais pour ma part, je me sens un peu moins seule. Partager, c'est ce qui me fait tenir. Partager avec les enseignants, mais aussi avec les enfants.

    Enfin, mon conseil: accepter de lâcher prise de temps en temps. 

    :)

    Bon courage!

    13
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 21:45

    Coucou Nolwyn et merci beaucoup ! On est donc un certain nombre à se poser des questions... En tout cas, tu ne dois pas plaindre le boulot non plus car le capash n'est pas de tout repos... 

    Lâcher prise, évidemment et heureusement...

     

    J'ai vu ton blog l'autre jour grâce à Onaya ! Bravo à toi  et au plaisir...

    14
    Dimanche 14 Décembre 2014 à 16:18

    Je t'envoie des pensées positives! Je suis largement KO en ce moment grâce à mes monstres! ( Saint-Nicolas, la neige, le tonton qui part, le ci ou le la, ... autant de raisons de nous faire la vie dure)

    Mais je les adore. En 20 ans, j'ai bien souvent pensé changer, mais j'aime trop ce que je fais.

    C'est vrai que c'est épuisant car on n'arrête jamais! 

    Et puis, une parole, un sourire, une réussite qu'on n' attendait plus vraiment.

    Nous voilà repartis!

    Plus qu'une semaine!

    Il n'est pas facile de reprendre ce qu'on a déjà fait, surtout quand on change de niveau sans arrêt. ( ça parait vieux et dépassé je trouve)

    Mais le partage nous aide et nous motive. Heureusement que vous êtes tous et toutes là, présents sur la toile!

    Merci pour tes partages!

     

    15
    Dimanche 14 Décembre 2014 à 21:57

    Mille merci !!!!! Que c'est gentil ! Bonne dernière semaine à tous d'ailleurs !!!!!

    16
    mariielle
    Mercredi 24 Décembre 2014 à 11:04

    J'ai ressenti cela aussi après 20 ans de direction, de cycle 3... J'ai demandé un poste à mission auprès d'un IEN. Et 3 ans plus tard, je reprenais une classe ( SEGPA) riche de mes expériences et de nouveau avec l'ENVIE....


    Ca arrive à tout le monde et heureusement, il faut se remettre en question pour évoluer dans la vie, dans le métier ....

    17
    Mercredi 4 Mars 2015 à 18:35

    Moi aussi ça m'arrive ... et alors plein d'idées toutes plus farfelues les unes que les autres me passent par la tête !!! Mais finalement, dans ce métier, on peu faire déjà pas mal de trucs farfelus !!!   A bientôt!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :